OL-PSG / Ménès : « Neymar sera beaucoup moins sifflé au Parc des Princes »

Pierre Ménès n’a pas aimé la composition frileuse proposée par Sylvinho au coup d’envoi du match, l’entraîneur lyonnais n’a eu que ce qu’il méritait en fin de rencontre en encaissant le superbe but de Neymar. Le joueur devrait selon lui bénéficier d’une acalmie au niveau des sifflets avec ses 2 derniers buts décisifs et son attitude pro sur le terrain.

« Paris l’a emporté sans la moindre discussion à Lyon, face à une formation rhodanienne bâtie pour faire 0-0. Comme une équipe qui joue le maintien. Comme Strasbourg l’a fait au Parc il y a huit jours. Du coup, Lyon a subi la domination totale des Parisiens, tout au long du match. Heureusement que Lopes a réalisé quelques arrêts importants, notamment devant Neymar. Ce manque absolu d’ambition de l’OL dans ce match pose problème. Même si Lyon avait arraché le match nul, cette tactique de départ montre que le club a abdiqué devant le PSG. Après deux journées de championnat, certains disaient que cela allait être serré cette année et que Lyon allait titiller Paris. Quatre journées plus tard, l’OL est déjà à sept points.

Franchement, je suis très déçu par les choix tactiques de Sylvinho. Terrier et Cornet sont restés sur la banc, Traoré n’est rentré que pour les trois dernières minutes, après le but de Neymar, il fait sortir Reine-Adélaïde qui était le seul à remonter les ballons et casser les lignes parisiennes… Ce manque total d’ambition est sanctionné par une défaite à domicile méritée. De son côté, le PSG a confirmé la bonne impression laissée face au Real. La différence, c’est que les Madrilènes avaient ouvert le jeu là où les Lyonnais l’ont complètement fermé. Paris n’a rien laissé passer, a fait preuve d’un niveau d’exigence très élevé et d’une concentration parfaite, à l’image de Thiago Silva.

Enfin, même s’il n’a pas tout réussi dans ce match, Neymar s’est montré le plus dangereux et a encore une fois marqué le but de la victoire dans le money time, sur un exploit individuel, avec ce crochet et cette frappe croisée du gauche dans le petit filet. Après le retourné face à Strasbourg, encore un but sublime. Cela fait deux matchs que le génie brésilien évite le 0-0 au PSG dans les dernières minutes, et quatre points directement rapportés à son équipe. J’ai comme dans l’idée qu’il sera déjà beaucoup moins sifflé lors de son prochain match au Parc… », a publié le consultant du Canal Football club sur son blog officiel.