Ménès se réjouit de voir le PSG « infiniment plus concentré en C1 qu’en Ligue 1 »

Pierre Ménès a apprécié le sérieux de l’équipe du PSG hier soir à Galatasaray (0-1), un nouveau succès en Ligue des Champions qui confirme le résultat acquis face au Real Madrid et qui permet à Paris d’être bien lancé pour sa campagne en Ligue des Champions.

« Leonardo avait prévenu, le soir de la victoire parisienne à Metz : cette saison, le PSG ne serait pas « bling-bling ». Et de fait, il ne l’a pas été hier soir, à Istanbul. Mais il a été efficace dans un vrai match de Coupe d’Europe, dans un contexte toujours délicat au stade Ali Sami Yen et face à une belle équipe. Franchement, en voyant le onze aligné au départ par Terim, je me suis posé la question : quel club peut présenter mieux en Ligue 1 ? Pas grand monde, pour ne pas dire personne.

En tout cas Paris a très bien débuté ce match en récupérant énormément de ballons, en combinant bien et souvent à une touche de balle au milieu. Cela s’est étiolé après le premier quart d’heure de jeu lorsque les Stambouliotes ont sorti la tête de l’eau et commencé à mettre les Parisiens sous pression, mais les partenaires de Falcao se sont créé très peu d’occasions, à part cette frappe de Seri qui passe plus d’un mètre à côté.

Alors Paris peut regretter que Di Maria n’ait pas eu la même efficacité que celle qu’il avait eue face au Real parce que l’Argentin aurait pu inscrire un triplé. Mais le PSG a fini par trouver la solution après le repos grâce à deux joueurs qui ont sauvé leur match sur cette action : Sarabia à la passe décisive et Icardi pour la pousser au fond. Individuellement, j’ai trouvé Verratti très bon, à la récupération comme dans l’orientation du jeu et sa capacité à trouver des ouvertures dans les espaces libres. Mais encore une fois, le meilleur a encore été Thiago Silva, impérial tout le long du match.

Paris se retrouve donc avec six points au compteur, et possède désormais cinq points d’avance sur le Real ce qui, après deux matchs, est assez invraisemblable. Paris qui bénéficiera lors du prochain match de LDC d’un Mbappé et d’un Icardi en meilleure forme et enregistrera les retours de Cavani et surtout de Neymar . De quoi voir la suite de cette phase de poules avec optimiste avant les deux prochains matchs qui l’opposeront aux Belges du FC Bruges, qui ont montré à Madrid qu’ils n’étaient pas des trompettes.

On constate quand même depuis le début de la saison que Paris est infiniment plus concentré sur la Ligue des Champions que sur la Ligue 1. Je crois que les Franciliens ont compris que ça ne servait à rien d’avoir 25 points d’avance début mars et qu’il suffisait de garder tout le monde à distance respectable et de se concentrer sur les matchs où on les attend vraiment, c’est-à-dire en Ligue des Champions. », a commenté le consultant Canal+ sur son blog officiel.